CH – Takinoa – Food for joy

Qui ne connait pas Takinoa ? Ne serait-ce que de nom ?
C’était notre cas la semaine dernière encore. On savait juste que c’était un endroit où l’on pouvait se restaurer et qu’il se trouvait au 1er étage de la Fnac de Rive.
Et puis Yaël nous a invité à y diner et on a adoré.

Chez Takinoa, la philosophie est simple et efficace « food for joy » !

Chez Takinoa, la santé, l’équilibre, le respect, le plaisir et la nature sont fondamentaux.

  • Des produits locaux
  • Une cuisson vapeur et à basse température
  • L’utilisation d’huiles de première qualité
  • Des produits bio et locaux
  • Le travail dans le respect de l’environnement

Eric Lebel a ouvert le premier Takinoa à Lausanne en 2014, depuis ce sont 5 autres établissements qui ont ouvert.

On peut y manger, bien-sûr, mais on peut aussi acheter des plats à l’emporter. Là où le concept est encore plus intéressant c’est que l’empreinte écologique est minimale. Tout les matériaux utilisés pour la conservation et le transport des aliments sont biodégradables ou compostables (papier, carton ou PLA = plastique biodégradable fabriqué à base de maïs).

Nous nous sommes retrouvés devant un choix incalculable de bonnes choses : des jus de fruits et/ou des smoothies 100% fruits & légumes, des soupes artisanales, des salades fraîcheur ou aux céréales, des pains multicéréales, des wraps ou encore des tartes maisons (salées ou sucrées), notre choix s’est averé difficile.

Il est important de préciser que chaque personne, quel que soit son régime, y trouve son bonheur. Végétarien, vegan, flexitarien ou encore intolérant au gluten, il y en a pour tout le monde et chaque plat est bien expliqué selon le principe ci-dessous :

Alors que Yaël s’est fait plaisir avec une salade tricolore, de notre côté, nous avons craqué tous les deux sur une salade sucrée/salée au poulet qui était juste DE-LI-CIEUSE. Même si aux premiers abords l’Amoureuse a eu peur d’avoir faim, la quantité s’est avérée parfaite. Ni trop peu, ni pas assez.

Le dessert quant à lui a mis tout le monde d’accord, un gâteau sans gluten au chocolat au tofu soyeux bio (oui oui, au tofu) qui a réussi l’exploit de plaire à l’Amoureux, pourtant hésitant au début.

L’Amoureuse était convaincue depuis longtemps par ce type de « régime », l’Amoureux lui a été totalement conquis par le concept et les saveurs des plats.
Que pouvons nous en conclure ? Qu’il existe un équilibre entre le manger sain et le manger gouteux et Takinoa sait parfaitement allier les deux.

Outre ce repas réellement succulent, nous tenons encore à remercier Yaël pour son accueil et sa passion.

 

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s