Belvedere et sa gamme Single Estate Rye

Le mois dernier, sous un froid glacial et à l’occasion de la London Cocktail Week, nous avons pu découvrir la toute dernière innovation de la gamme Belvedere Single Estate Rye.

Bien qu’amateurs de bons alcools, nous ne sommes pas de grands buveurs de vodka. Nous connaissions déjà la version originale de cette marque, sans en être grands fans et c’est avec une grande curiosité que nous nous sommes rendus au Baroque (joliment décoré spécialement pour la dégustation) pour goûter ces nouveaux breuvages.

La soirée a commencé avec l’historique et la présentation de la marque. L’occasion pour nous de comprendre pourquoi Belvedere a révolutionné le monde de la vodka polonaise. En choisissant deux fermes dans la région du lac de Bartężek et dans les forêts de Smogóry, la marque démontre l’influence du terroir sur le seigle de diamant de Dankowskie.

Alors que le version originale (la fameuse bouteille blanche) ne démontre quasi pas d’intérêt, soyons honnêtes, la dégustation en parallèle des deux nouveaux breuvages démontre que leur arôme et leur goûts sont, en plus d’être très intéressants, bien spécifiques.

Des profils bien distincts :

Smogóry Forest est entièrement produite à partir de seigle de diamant de Dankowskie provenant d’un petit terroir à l’ouest de la Pologne. Cette région de pâture est connue pour ses vastes forêts, son climat continental, ses hivers doux et la fertilité de ses sols. Le goût de ce terroir riche et boisé se reflète dans cette nouvelle vodka, aux notes de caramel salé, avec une touche de miel et de poivre blanc, et sa saveur douce-amère.

Lake Bartężek est produite à partir de seigle de diamant de Dankowskie cultivé dans une seule ferme du District de Mazurie au nord de la Pologne, une région célèbre pour ses lacs aux eaux glacées et pures, son climat influencé par les vents de la Baltique et ses longs hivers neigeux. Le secret de la saveur de cette vodka réside dans le fait que le seigle de cette région passe plus de 80 jours en hiver sous la neige. Le nom Bartężek est un hommage au Lac Bartężek, situé à l’est du terroir ; avec ses notes de poivre noir, de noix grillées et de crème, cette vodka est pleine, ronde et moelleuse.

Le packaging quant à lui a aussi changé. La base carrée se transforme progressivement en un col arrondi et allongé, dont la forme évoque celle des bouteilles de spiritueux. Le gris fumé de la Smogóry Forest et le bleu de la Lake Bartężek alternent avec élégance des teintes sombres et d’autres presque transparentes.

Des deux, notre préférence va sans aucun doute à la Smogóry Forest que nous pouvons boire pure, sur glace et sans artifices. Mais sans mentir, elle est mille fois meilleure en cocktail. Cocktails crées et préparés ce soir-là par le réputé barman Romain Tritsh (officiant d’habitude au Royal Savoy) de quoi nous faire changer d’avis sur la vodka !

Auteur : lesamoureuxaiment

Un couple suisse

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s